En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Voyage à Venise 2015

Tous les articles (4)
  • VENISE FEVRIER 2015

    Par MYRIAM LEMAITRE, publié le mardi 17 mars 2015 09:28 - Mis à jour le vendredi 20 mars 2015 16:22

    Les élèves de Seconde 2 et de l'option Arts Plastiques sont allés à Venise du 2 au 6 février 2015, l'aboutissement d'un travail interdisciplinaire en Accompagnement Personnalisé (notamment en Français et Sciences Physiques), en Arts Plastiques et en Histoire-Géographie. Ci-joint une série d'articles sur le séjour, écrite par les 2.2.

     

    La Basilique Saint Marc.

    La semaine avant les vacances de février, les élèves de 2nd2 ont fait un séjour à Venise. Parmi tous les bâtiments visités, ils ont visité la Basilique St Marc.

    La Basilique St Marc fut fondée en 828 par Giustiniano Participazio, onzième Doge de Venise. Elle fut construite dans les années 829 a 832, dans le but de recevoir les reliques de St Marc l'évangéliste. En 976, elle fut incendiée, tout comme le Palais des Doges d'ailleurs.

    La Basilique St Marc a été construite en forme de croix grecque, cette église s'inspire de deux cultures, la culture catholique et la culture byzantine, ce qui fait de lui un bâtiment unique au monde.

    Ce bâtiment est à visiter, les mosaïques situées à l'intérieur sont magnifiques et d'origine ; il est aussi agrémenté de statues qui viennent de Constantinople. Ainsi, on peut trouver le groupe des Tétrarques et les Quatre chevaux, volés en 1215.

    La Basilique St Marc se trouve sur la place du même nom avec le Musée Correr, le Campanile et le Palais des Doges.

    Face à la grandeur de ce bâtiment nous étions impressionnés comme devant les aqua alta qui recouvraient la Place St Marc. Meven Sarlat et Glawen Martin

    Ci-dessous, les photos de la basilique, des mosaïques intérieures, les Tétrarques et le Campanile de la Place Saint Marc


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Palais des Doges

    Durant notre séjour dans la ville de Venise aussi appelée "la sérénissime" nous avons pu visiter de nombreux monuments. C'est ainsi que nous avons découvert le Palais des Doges, aussi appellé à Venise "Palazzo Ducale " . Ce palais est situé sur la place st Marc ; il avait pour utilité du XIVè à la fin du XVIIIè siècle, d' être le lieu du gouvernement et de la justice de Venise en même temps que la résidence des Doges. Ce palais est de style gothique avec des influences orientales (de l'art mamelouk égyptien), témoignant des échanges commerciaux des Vénitiens avec l'Occident et l'Orient. Sa construction fut achevée en 1340 . Aujourd'hui, il a été reconverti en musée et possède de nombreuses collections.

    Ulric Lemasson et Loris Ponroy

    Ci-dessous les photos du palais et de l'un de ces plafonds à caissons stylisés et peints

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Musée Correr

    Le Museo Correr est le musée municipal de Venise. Il est situé autour de la Piazza San Marco, face à la basilique du même nom, et occupe une partie de l'aile Napoléon consacrée aussi aujourd'hui à l'administration de Venise et aux cafés.

    A l'origine, la grande salle de ce musée était une salle de bal. Dans ce bâtiment, se logeait notamment au XIX è siècle l'impératrice d'Autriche, mais c'est maintenant un magnifique musée dédié à l'art vénitien et à son histoire. Nous avons apprécié ce musée.

    Le musée abrite des œuvres d'art, des documents, des objets et des cartes témoignant de l'histoire et de la vie quotidienne de Venise à travers les siècles. L'aile napoléonienne est d'un somptueux style néoclassique et la pinacothèque renferme une remarquable collection d'œuvres d'artistes tels qu'Antonio Canova, Vittore Carpaccio , Giovanni Bellini et Antonello da Messina. Il conserve également six gros volumes contenant les esquisses des décors réalisés par Francesco Bagnara pour le théâtre de la Fenice.

    Célia Bretaudeau et Laura Surriray

    Ci-dessous, au fond de la place Saint Marc, caché par les décors du Carnaval, le musée Correr, ainsi qu'une photo de la place St Marc inondée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le musée de l'Académie.

    La « Galerie dell'Accademia » rassemble des œuvres du XIV au XVIII ème siècle. Le musée a été inauguré en 1817 et comprend aujourd'hui la plus importante collection de peinture vénitienne. L'Accademia comprend 24 salles. Il y a environ 400 œuvres réparties sur une superficie de 12 000 m². L'exposition respecte l'ordre chronologique des œuvres, du XIV au XVIII éme. L'accès à l'Accademia peut se faire par des ruelles (que nous avons empruntées, partiellement inondées ce 4 février 2015), par le ponte de l'Accadémia ou en vaporetto.  Dimitri Hermans et Brewenn Le Gal

    Au préalable, les professeurs nous avaient donné des recherches à faire sur des tableaux, et quelques uns ont été vus en histoire : par exemple le polyptyque de Paolo Veneziano, Le repas chez Levi de Veronèse, La tempête de Giorgone... Au musée, nous avions des questionnaires individuels et un audio-guide par groupe. A l'entrée, le plafond était magnifique mais la salle paraissait vide ; à l'inverse, le reste du musée était plus riche en tableaux. Il faisait froid et la visite était un peu longue, heureusement à la fin nous avons eu un peu de liberté. Mégann Ménager et Lauréna Nicoleau

    Ci-contre, sur le chemin de l'Accademia

    Ci-dessous, la place de l'Accademia inondée


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Ghetto juif.

    Introduction : En 1527, le Ghetto de Venise est réquisitionné par ordre du doge pour y déplacer tous les juifs de la ville. Venise attribuait alors à toutes les communautés étrangères une zone précise d'habitation dans la ville.

    Notre Visite : Nous avons visité le Ghetto juif le mercredi soir, une visite très courte, mais aussi enrichissante. Après avoir mangé dans un restaurant vénitien, nous avons pris la direction du ghetto juif , qui était sur la route de notre hôtel. Il faisait alors et malheureusement noir, nous avons pu apercevoir une architecture particulière : en effet le ghetto possède les bâtiments les plus hauts de la ville avec des immeubles pouvant atteindre 9 étages. Durant cette visite, on ressent clairement l'enfermement que vivaient les juifs.

    Historique : En 1527,tous les juifs de la ville sont déportés dans l'ancien quartier de la fonderie (en vénitien « getto » ou « gheto ») ; ils sont là-bas « enfermés » dans le quartier, et plusieurs contraintes sont imposées :

    • port de la rouelle obligatoire (petite roue jaune sur l'épaule)

    • couvre feu (fermeture des portes du ghetto le soir)

    • béret jaune ou chapeau jaune

    Quand le port du béret et de la rouelle n'était pas respecté , les juifs de Venise devaient payer une amende de 50 ducas.

    Les Vénitiens avait peur que les juifs souillent leurs eaux, ils ont alors décidé de leur attribuer un puits spécialement pour eux. Ils ne pouvaient donc utiliser que les seuls puits situés à l'intérieur du Ghetto pour puiser de l'eau. Cette interdiction dura jusqu'en 1703.

    Descriptif :C'est donc un lieu fermé et assez haut (le plus haut de Venise), et c'est une atmosphère pesante qui y règne. Les immeubles surplombent la ville et la dominent par leur hauteur.

    Argan Maillard et Ewen Soulard

     

     

    Le Grand Canal.

    C'est le plus large canal de Venise, il s’étend sur plusieurs kilomètres. Il est entouré de plusieurs monuments historiques de Venise, comme le Ca d'Oro, le palais des Doges. Sur le grand canal, le moyen de transport le plus utilisé par les Vénitiens est le vaporetto (bateau bus).

    Le Ca d'Oro était orné autrefois d'or splendide, tandis qu'à présent il ne reste plus que du marbre, mais il garde de sa beauté. Quand on le voit, on se rend compte vraiment que ce monument ressemble beaucoup au palais des Doges mais en plus petit. C'était la maison d'un grand commerçant riche, il est devenu aujourd'hui l’un des plus beaux musées de Venise.

    Sur le grand canal, le moyen de transport le plus utilisé par les Vénitiens est le vaporetto (bus).

    Il y a plusieurs ponts qui enjambent le grand canal, comme le Rialto (pont le plus connus de Venise.) Il est connu pour son architecture spéciale, ses boutiques, qui mettent à l'abri les touristes. C'est le seul construit comme cela.

    Marie Colin et Tifenn Evano

    Ci-dessous des photos du Grand Canal, prises d'un vaporetto, le Pont Rialto et le Palais du Ca' d'Oro

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Rialto est une zone de San Polo à Venise connu pour son marché et pour le pont qui porte son nom. Ci-contre, un détail de sa halle aux poissons, un chapiteau datant de la fin du Moyen Âge.

    Le pont du Rialto est l'un des symboles les plus forts de Venise avec le Palais des Doges et la Basilique St Marc.

    Le Pont du Rialto, était l'unique pont sur le Grand Canal pendant très longtemps, avant la construction du pont « dei Scalzi » au niveau de la gare de Venise encore celle du pont de « l'Accademia », et enfin, en 2008, le pont de la construction « Calatrava », le pont du Rialto fut le seul pont enjambant le « Grand Canal » entre les deux rives principales de la ville de Venise. A l'origine, le centre du commerce vénitien était situé essentiellement au niveau du pont du Rialto, du côté du Sestier de San Polo.
    Rialto reste une zone importante, surtout depuis 1097, quand y fut transféré le marché de Venise. Aux siècles suivants, un pont de barques fut construit sur le Grand Canal. Ce pont sera vite remplacé par un pont de bois, qui, suite à son effondrement en 1444 fut reconstruit à l'emplacement de l’actuel Pont du Rialto.      Amandine Poupart et Noa Labarre

     

     

    Le concert "Les Quatre Saisons" de Vivaldi

    Le 3 février au soir, nous sommes allés écouter un concert à l'église San Vidal : «Les Quatre Saisons» de Vivaldi.

    Quelques mots sur la vie d'Antonio Vivaldi : Violoniste virtuose et compositeur de renommée internationale, Antonio Vivaldi est un compositeur de la musique baroque. Né le 4 mars 1678, fils de Giovanni Battista Vivaldi, violoniste à l'orchestre de la basilique Saint-Marc de Venise, Antonio Vivaldi est destiné à la prêtrise. Précoce et extrêmement doué pour la musique, il apprend le violon auprès de son père. Très tôt admis à la Chapelle ducale, il bénéficie de l’intense vie musicale qui anime la basilique Saint-Marc et ses institutions.
    Ordonné prêtre en
    1703, il doit cependant renoncer à exercer son ministère à la suite d'une maladie. Il est nommé alors maître de violon et compositeur en résidence à l’orphelinat Conservatorio dell’Ospedale della Pietà, où il entretient jusqu'en 1740 un orchestre réputé dans toute l'Europe et compose pour les concerts que l'hospice offre le dimanche. Il y écrit également la plupart de ses œuvres à destination de ses élèves. Excellent violoniste, Antonio Vivaldi se consacre principalement à la forme du concerto.

    Les Quatre Saisons : Les Quatre Saisons sont une suite de quatre brefs concertos pour violon écrits vers 1720. Chaque saison comporte trois mouvements et dure environ dix minutes. C’est l’une des œuvres musicales les plus populaires jamais composées. Les Quatre Saisons se composent de 4 concertos pour violon et orchestre, peignant chacun une saison et se divisant en trois mouvements: Allegro - Adagio (ou Largo) - Allegro (ou Presto). Seul le premier présente une exception pour le 3e mouvement (Danza Pastorale). La forme des mouvements est toujours à peu près la même: une alternance libre de refrains et de couplets pour les deux mouvements extrêmes et une coupe binaire ou en un seul volet pour le mouvement central.

    Impressions : La classe est partagée sur le vécu de ce concert « Les Quatre Saisons » de Vivaldi. Nombreux d'entre nous ont apprécié car c'était touchant et agréable à écouter dans une ambiance posée. Les autres n'ont pas apprécié le concert car ce n'est pas le style de musique que les jeunes écoutent aujourd'hui.

     

    Le site de Dogana.

    Récupérée par François Pinault, alors que la dégradation de l'ensemble prédisait qu'elle risquait de s'ouvrir comme un château de cartes et de tomber en mer...la Douane de Mer, la Punta de la Dogana est désormais un lieu d'exposition. Sont ici présentées, en sus de l'espace du Palazzo Grassi, les œuvres d'art contemporain de la collection de François Pinault.

     

     

    L' acqua alta et la météo du séjour.

    Durant notre séjour à Venise, les acqua alta, les éclaircies comme le mauvais temps étaient de rigueur.

    L'«Acqua alta » est la période d’inondations de Venise, à cause des effets conjugués des marées et de l’action locale des forts vents du Sirocco entre octobre et mars. Le terme acqua alta (« Hautes eaux ») dans la lagune de Venise désigne un phénomène de pic de marée particulièrement prononcé, qui provoque la submersion d'une partie plus ou moins grande de la zone urbaine. Ce phénomène est surtout présent d’automne au début printemps, quand la marée haute arrive à recouvrir une bonne partie de la ville rendant les déplacements difficiles dans la cité, dans les rues de Venise. La partie de la ville la plus souvent inondée est la place St Marc, le point le plus bas de la ville, là où se situait le port au Moyen-Âge

                                                                            Clémence Robin, Charly Martin et Clarisse Moreau.

    Durant la semaine de notre séjour, la météo fut variée : nous avons eu droit au beau temps le pemier jour, à la pluie, au vent, au froid le deuxième, mais à la neige et aux bourrasques le dernier. Les inondations nous ont accompagnés durant tout notre séjour. Nous avons donc dû mettre des bottes. Le coefficient de marée était de 110 (voire plus le dernier jour), des passerelles en bois ont été installées.               François Duchesne et Clément Danna

     

     

     

     

     

  • VOYAGE A VENISE 3

    Par admin prevert, publié le vendredi 21 février 2014 08:51 - Mis à jour le vendredi 21 février 2014 08:51

    Sur la route du retour, leur arrivée est prévue vers 16 h au lycée!

  • VOYAGE A VENISE 2

    Par admin prevert, publié le vendredi 21 février 2014 08:50 - Mis à jour le vendredi 21 février 2014 08:50

    Tout se passe bien au bout de cette deuxième journée! Les élèves sont très contents du programme malgré l'arrivée de la pluie! Ils ont été félicités par le musée Ca d'Oro pour leur bon comportement! Voici quelques photos pour vous donner un aperçu!

  • VOYAGE A VENISE

    Par admin prevert, publié le vendredi 21 février 2014 08:50 - Mis à jour le vendredi 21 février 2014 08:50

    Nos élèves et collègues sont arrivés à Venise ce matin sous un beau soleil!

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs